"C'est ma ville, c'est ma voix !"

Pour sa campagne « C’est ma ville, c’est ma voix! », l’Unapei a fait appel à deux artistes de L’Évasion, Geoffrey Masson, batteur au sein de Cachou-Cachou, Sirocco et Sepia Mambo, et Soufian, chanteur au sein de Cachou-Cachou et Sepia Mambo, tous deux aussi membres de la Compagnie de L’Évasion.

Objectif de cette campagne: demandes aux candidats de s’engager pour une ville solidaire et inclusive.

Extrait du communiqué de presse:

Dans notre pays, nous avons, selon notre Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, la chance de naître et de vivre tous libres et égaux en droit. Cependant dans les faits, la réalité peut être toute autre! En 2020, en France, près de douze millions de personnes en situation de handicap n’ont pas accès à la même qualité de vie que les autres. Souvent isolées, parfois privées de droits fondamentaux comme l’accès à la scolarisation, la possibilité de travailler ou encore la liberté de choisir son lieu de vie, les personnes en situation de handicap vivent, encore, à la marge de notre société. Leurs attentes et leurs revendications sont souvent passées sous silence.

Du seul fait de leur handicap, la société néglige de les accompagner dans la construction de leur avenir et les délaissent. L’Unapei, association représentante des personnes en situation de handicap et de leurs familles, appelle de ses vœux un changement de paradigme pour mettre fin à cette situation inhumaine qui perdure depuis de trop nombreuses années. L’Unapei, mouvement associatif humaniste et solidaire, fait le pari que les personnes en situation de handicap, y compris les plus vulnérables, sont les éclaireurs de la société de demain. Cette révolution sociétale ne pourra avoir lieu sans un véritable engagement des décideurs politiques, et en premier lieu, les futurs maires de nos communes et intercommunalités françaises. Élus par tous les citoyens, y compris handicapés, ils sont les maillons incontournables pour l’instauration d’une société véritablement solidaire et inclusive, prenant en compte les besoins de tous les habitants!

Aujourd’hui, à travers la campagne «Ma ville, ma voix», l’Unapei donne la parole à des personnes en situation d’exclusion du fait de leur handicap. Si, la loi a rendu possible l’acte de voter à toute personne en situation de handicap, l’Unapei souhaite aujourd’hui libérer la parole de ces citoyens et de leurs familles afin de porter leurs revendications auprès des candidats aux élections municipales.

► Lire l’intégralité du communiqué de presse de l’Unapei.
► Lire l’article de l’Unapei.

 

Le 15 mars, je vais voter pour le candidat qui s’engagera pour que les personnes handicapées puissent avoir accès comme les autres aux services publics. Quand je vais dans ma mairie, il
n’y pas de signalétique adaptée. Pourtant cela me permettrait de me repérer pour me déplacer plus facilement. Il n’y a pas non plus de documents faciles à lire. Pourtant ça m’aiderait beaucoup pour comprendre les informations comme les autres citoyens de la commune. Cette année, je vais voter pour le candidat qui va s’engager pour rendre les services publics plus accessibles.
C’est ma ville, c’est ma voix!
– Geoffrey

 

Le 15 mars, je vais voter pour le candidat qui s’engagera pour que les personnes handicapées puissent avoir accès comme les autres à un logement. J’habite toujours chez mes parents. Ce n’est pas très simple pour aller travailler et me faire des amis. Pourtant, ça fait longtemps que je souhaite habiter chez moi, et aucune solution n’existe. Cette année, je vais voter pour le candidat qui va s’engager pour que je puisse choisir mon lieu de vie.
C’est ma ville, c’est ma voix!
– Soufian

Retrouvez toutes les actualités.